Yannick Jadot vainqueur de la primaire d’EELV

À l’issue du second tour de la primaire du parti Europe Écologie Les Verts (EELV), c’est Yannick Jadot, 49 ans et diplômé de l’Université de Paris-Dauphine, qui a été désigné candidat pour représenter son parti à l’élection présidentielle de 2017. Il arrive ainsi en tête avec 7 340 voix, soit 57,11 % des suffrages exprimés, tandis que Michèle Rivasi a obtenu 5 513 voix soit 42,89 % des suffrages exprimés.

Le parcours militant de Yannick Jadot a commencé dans le milieu associatif en lien avec l’environnement – il a notamment été directeur des campagnes de Greenpeace de 2002 à 2008, où il a croisé Michèle Rivosi. Il s’est également tourné vers la politique en adhérant aux Verts en 1999.

L’Union européenne n’est qu’une petite mondialisation libérale

Le programme de Yannick Jadot sera co-produit avec le mouvement écologiste et il compte y mettre sa « sensibilité », comme le montre sa profession de foi. Il souhaite ainsi par exemple proposer un « nouveau pacte républicain » en donnant davantage de place à l’initiative citoyenne : « Instaurons aussi des votations citoyennes, des conférences de consensus et des assemblées citoyennes tirées au sort ». Député au Parlement européen depuis 2009, il montre également sa préoccupation avec l’Union européenne qu’il critique sévèrement en la qualifiant de « petite mondialisation libérale ».

Au-delà du discours, il conviendra cependant de voir dans quelle mesure le programme d’EELV sera suffisamment solide et réaliste pour tenir compte d’impératifs écologiques qui ne semblent pas tant relever d’une logique partisane que d’une véritable préoccupation sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *